Festivals

LES PLATEFORMES : IL ÉTAIT UNE FOIS DANS l'OUEST

Ces plateformes nous obsèdent, deviennent incontournables. Elles sont au cœur de toutes les préoccupations. Comment travailler avec elles alors que les financements des chaînes historiques atteignent leur niveau le plus bas depuis 10 ans, et comment les intégrer dans notre système de financement ? En quoi ces nouveaux interlocuteurs bousculent certes les usages, mais aussi les pratiques dans la fabrication d’une œuvre ?

C’EST QUOI UN FILM QUI MARCHE ?

On pourrait commencer par se demander au nom de quelle idée de la culture on « demande des comptes » au cinéma sans autre forme de procès. Ce tableau suscite pourtant des articles et commentaires qui ne font que propager des idées fausses. Il jette sur les films d’auteur l’image d’un cinéma qui coûterait trop cher et ne serait pas assez vu, celle d’un cinéma élitiste, gâté, voire inutile. Le classement est d’ailleurs à ce point ignorant de notre secteur qu’il oublie les documentaires et leurs nombreux succès. Ne seraient-ils pas des films comme les autres ?  

Nomination du nouveau délégué général de la Quinzaine des Réalisateurs (Quinzaine 2019)

Paolo Moretti est né en 1975 en Italie. Il a travaillé pour de nombreux festivals et institutions cinématographiques en Europe, dont le Centre Pompidou à Paris, la Filmoteca Española à Madrid, le Festival international du film de Leeds (Royaume-Uni), la Cinémathèque Portugaise à Lisbonne, One World à Prague et le Cinéma du Réel.

De 2008 à 2011, il a été adjoint du directeur et conseiller de programmation de la Mostra de Venise, notamment concernant la section Orizzonti.

Faisons le pari de la jeune création cinématographique !

Pourtant, ce sont justement les premières œuvres et les projets les plus audacieux, ceux sur lesquels il est le plus risqué de « parier », qui sont aujourd’hui grandement fragilisés, jusqu’au seuil de la précarité pour certains.
 
Année après année, les financements privés, principalement issus des chaînes de télévision, se sont raréfiés, se portant d’abord sur les auteurs déjà reconnus, les valeurs les plus sûres, les genres les plus porteurs.
 

Renouvellement à la tête de la Quinzaine des Réalisateurs en 2019.

Nous sommes heureux qu’il soit le maître d’œuvre de ce moment important de notre histoire, qui connaît avec lui des années fastes en termes de visibilité, de fréquentation, de confiance des acteurs de l’industrie.

En tant que partisans de l'alternance, c'est cette réussite qui nous autorise aujourd'hui à faire le pari du changement en accueillant un nouveau profil à la tête de la Quinzaine 2019. 
Une nouvelle page de l’histoire du Festival de Cannes va s’écrire avec une nouvelle, un nouveau délégué.e général.e.

Pétition pour la liberté d'expression du cinéaste iranien Mohammad Rasoulof

Depuis, il a été soumis à un long interrogatoire par les Renseignements des Gardiens de la Révolution. Les interrogatoires se poursuivront dans les semaines à venir. Deux chefs d’accusation lourds de conséquences pèsent contre lui, assorties de six années d’emprisonnement.

Rasoulof est un artiste. Narrateur, il travaille la lumière pour rendre en images sa perception du réel. Il est absurde de l’accuser de porter "atteinte à la sécurité" d’un État avec pour tout moyen une palette d’ombres et de lumières. Même s'il est vrai que la tyrannie s'est toujours nourrie d'absurdités...

Pages

S'abonner à RSS - Festivals