In english below

A l'attention du Chef de la Magistrature iranienne, M. Larijani.

Il y a deux mois, nous avons appris que notre collègue cinéaste kurde iranien Keywan Karimi était condamné à 6 ans de prison et 223 coups de fouet pour « propagande contre le régime » et « insulte aux principes sacrés » en raison de son film Writing on the City.
  • Censure
  • Cinéastes
  • Festivals
  • Fiction
  • Liberté de création
  • SRF

MARDI 22 SEPTEMBRE 2015 AU CINEMA ETOILE LILAS

Avec les cinéastes Hélier Cisterne (Le Bureau des légendes), Audrey Fouché (Borgia), Fabrice
Gobert 
(Les Revenants) et Cédric Klapisch (Dix pour cent).
Animé par Olivier Joyard (Les Inrocks).

Réécouter cette école en podcast sur l'audioblog de la SRF http://audioblog.arteradio.com/post/3084187/cineastes_et_series/

  • Audiovisuel
  • Chaînes de télévision
  • Cinéastes
  • Ecole
  • Fiction
  • Longs métrages
  • Quinzaine des réalisateurs
  • SRF

L’Observatoire de la liberté de création, composé de personnalités et de partenaires représentant, dans leur diversité, les secteurs artistique et culturel, met chacun en garde à l’encontre des dérives populistes des discours portant sur la culture. Aucun parti politique ne peut prétendre exercer un contrôle sur les artistes, les arts et la culture.

L’Observatoire tient à rappeler que les atteintes à la liberté de création et de diffusion des œuvres sont souvent le fait de l’extrême droite qui voudrait plier l’art à respecter sa morale, sa conception de la religion, de la famille…

  • Censure
  • Liberté de création
  • SRF
La cinéaste, signataire de l'Appel des 800, était à Calais au moment des attentats du 13 novembre.
Voici son témoignage, description douloureuse des conditions de vie - et de survie - des migrants dans la jungle.

"J’habite à Paris dans le 10° arrondissement, depuis des années.
A quelques battements d’ailes de la rue Bichat, de l’autre côté du canal Saint-Martin. Vendredi soir, j’aurais très bien pu être en train de dîner au Petit Cambodge avec des amis, après leur avoir chaudement recommandé la spécialité culinaire de l’endroit que je préfère : le natin (porc et crevettes, épices, lait de coco et coriandre fraiche).
En d’autres circonstances, comme de nombreux habitués, j’aurais pu être au Petit Cambodge, mais vendredi soir je n’étais pas à Paris. C’est donc de loin que j’ai partagé l’incrédulité puis l’effroi, l’inquiétude pour les amis puis l’incommensurable chagrin.

  • Cinéastes
  • Sans-papiers
  • SRF

LaCinetek.com est née d'un rêve, un rêve de cinéastes et de cinéphiles.
Ce rêve a commencé sur un trottoir parisien, il y a 18 mois.
En sortant d'une réunion de la SRF trois réalisateurs : Pascale Ferran, Cédric Klapisch et Laurent Cantet, se sont mis à discuter avec Alain Rocca (président d'UniversCiné, la première plateforme VàD de films d'auteurs). Evoquant la difficulté qu'il y avait à voir ou revoir les films les plus importants de l’histoire du cinéma, et le déficit de transmission et d’exposition de ces films sur les chaînes de télévision, ils se sont mis à rêver d'un site de Vidéo à la Demande (VàD en français, VoD en anglais) qui leur serait consacré.

Alain Rocca a alors parlé de la difficulté à constituer la tête éditoriale de ce service : qui allaient choisir les films ? Quelques minutes plus tard, les bases du projet étaient lancées : Pourquoi ne créeraient-ils pas ensemble un site VàD dédié au cinéma du XXème siècle où les films seraient choisis et présentés par des réalisateurs du monde entier ?

Ce rêve est alors devenu un projet, qu’il s’est agi de concrétiser, de rendre réel, de réaliser. C’est ce à quoi l’équipe de LaCinetek s’attelle depuis presque un an.

  • Audiovisuel
  • Cinéastes
  • SRF

C’est avec une immense tristesse que les réalisateurs de la SRF ont appris la disparition brutale de Chantal Akerman ce lundi 5 octobre à l’âge de 65 ans.
Radical est sans doute le premier adjectif qui caractérise son cinéma, mais cette exigence inouïe, celle de ses chefs-d’œuvre de fiction (Jeanne Dielman, La Captive, Je, tu, il, elle…) ou documentaires (Sud, De L’autre côté…), s’accompagnait souvent, à rebours des idées reçues, d’une légèreté burlesque (Demain, on déménage) ou musicale (Golden Eighties) qui faisait tout le prix d’une filmographie inclassable, sans cesse en mouvement, en quête de vitalité.
Chez Akerman, jamais le dispositif, aussi puissant soit-il, n’empêchait l’émotion, mais la faisait au contraire jaillir encore plus fort, tout comme le regard tendre mais intransigeant de la cinéaste transcendait ses actrices (Delphine Seyrig ou Aurore Clément, accompagnatrices au long cours). Au-delà des gestes parfois glaçants de ses personnages, des images traversées de fantômes et hantées par la Shoah, c’est cet élan précieux que nous souhaitons retenir.
Un élan qui donnait une envie folle de faire du cinéma.

La Société des réalisateurs de films a été extrêmement choquée d'apprendre que le Maire d'extrême-droite de Camaret-sur-Aigues (84), avait fait retirer hier les affiches de La Belle Saison de Catherine Corsini des panneaux municipaux. Il s’agit là d’un acte de censure inacceptable, qui porte atteinte à la liberté d’expression de cette œuvre et de son auteur, comme à la liberté de programmation, de communication et d'association du cinéma de la commune. 

De quel droit ce Maire se permet-il d'affirmer que "le film comprend de nombreuses scènes de nature à perturber un jeune public" alors qu'une commission nationale composée de professionnels et de représentants de la famille a jugé le film accessible à tous les publics, sans avertissement ?

Nous publions la lettre ouverte qu'adresse à M. Philippe de Beauregard (Maire de Camaret-sur-Aigues), Catherine Corsini, co-présidente de la SRF et réalisatrice de La Belle Saison.

  • Censure
  • Cinéastes
  • Liberté de création
  • Longs métrages
  • SRF

Continuons la mobilisation pour Oleg Sentsov !

L'European Film Academy et la Société des réalisateurs de films ont été profondément choqués d'apprendre la sentence de 20 ans de prison infligée au réalisateur ukrainien Oleg Sentsov.

Pendant les jours précédant le procès, de nombreux soutiens individuels et institutionnels avaient réuni plus de 1000 signatures à une lettre au Président et aux autorités russes http://www.europeanfilmacademy.org/Free-Oleg-Sentsov.465.0.html#c1853 , demandant la libération immédiate d'Oleg Sentsov.

"Nous avons fait l'expérience d'une vague de solidarité inouïe à travers toute l'Europe", a déclaré le président de l'EFA, Wim Wenders, "notamment en Russie, et de la part de personnes venues de tous horizons, mais unies dans leur mobilisation contre le traitement réservé à Oleg Sentsov".

  • Censure
  • Cinéastes
  • Liberté de création
  • SRF

URGENT : LIBEREZ OLEG SENTSOV ! Merci de signer la lettre de l’European Film Academy (EFA)

Au regard de la dernière procédure judiciaire engagée à l’encontre du cinéaste ukrainien Oleg Sentsov et suite à la décision du parquet de requérir 23 ans de prison, la Société des réalisateurs de films (SRF) soutient fermement l’initiative de l’EFA.

  • Censure
  • Cinéastes
  • Liberté de création
  • SRF

Les réalisateurs de la SRF ont appris avec une immense tristesse la disparition de leur consœur et amie Solveig Anspach. Le premier combat qu'elle avait mené et gagné contre ce terrible cancer, qui aura finalement réussi à l'emporter, elle l'avait magnifié dans son film "Haut les cœurs", révélant au passage toute l'étendue du talent de Karin Viard, qui recevra pour ce rôle, le César de la meilleur actrice.

Solveig était avant tout une grande cinéaste, aussi douce et prévenante avec ses acteurs, qu'exigeante dans son rapport au cinéma et à la mise en scène. Avec le courage impressionnant qui la caractérisait, et qui forçait le respect de tous ceux qui l'ont connue, elle s'est battue jusqu'au bout, alors qu'elle était déjà très affaiblie, pour finir son dernier film. 
Film qu'elle aura une nouvelle fois tourné en partie dans le pays de son enfance, l’Islande, comme un retour aux origines. Ce film nous irons le voir tous ensemble, sans tristesse, mais au contraire avec la joie de découvrir cette oeuvre qui aura donné à Solveig la force de se battre et de rester un peu plus longtemps à nos côtés.

Nous avons une pensée pour sa famille, ses proches, pour Patrick Sobelman, son producteur et ami de toujours. Solveig va aussi terriblement nous manquer à nous, tous ses amis, cinéastes ou non, et nous lui garderons pour toujours une place à part, au plus profond de notre cœur, comme pour une petite sœur partie trop vite.

  • Cinéastes
  • Disparition
  • Longs métrages
  • SRF

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil