LA SRF prend acte de la nomination de Roselyne Bachelot au Ministère de la Culture

Communiqué de presse
09/07/2020

Communiqué
8 juillet 2020

 

 

La SRF prend acte de la nomination de Roselyne Bachelot
à la tête du Ministère de la Culture.

 

La SRF prend acte de la nomination de Roselyne Bachelot à la tête du Ministère de la Culture. Son attachement à la culture, ses précédents engagements au Ministère de la Santé et des sports puis à celui des Solidarités et de la cohésion sociale seront des atouts pour les combats à venir. Nous ne saurions la contredire quand elle affirme que sa nouvelle fonction est « la plus belle de notre République » ; nous espérons qu’elle saura lui faire honneur.

Roselyne Bachelot a insisté sur la situation très difficile des acteurs de la culture, évoquant « une question de vie ou de mort » pour nombre d’entre eux. Oui, nous sommes dans une situation dramatique. Pendant la crise sanitaire, le cinéma a été abandonné. Un secteur économique d’importance a été immobilisé pendant plusieurs mois sans qu’aucun véritable soutien ne se mette en place. Ses acteurs indépendants, qui font la richesse de notre cinéma, sont dans une situation d’extrême fragilité. La précarité de très nombreux artistes et auteurs, déjà préoccupante, devient alarmante. Il est nécessaire de mobiliser au plus vite des moyens financiers et législatifs de grande ampleur, de mettre en place un plan de relance rapide et concerté. Les annonces du Président de la République au début du mois de mai n’ont pas répondu à cette urgence et n’ont été suivies d’aucune concrétisation. Nous espérons que la nouvelle Ministre agira, et qu’elle partagera notre inquiétude : la culture ne peut pas être un impensé de ce quinquennat.

La diversité de la création, la protection des artistes, ont fait l’objet d’une attention croissante pendant le ministère de Franck Riester. Son engagement pour la modernisation de la loi audiovisuelle, et notamment de l’audiovisuel public, doit être salué. Le chantier reste inachevé, un projet législatif d’ampleur se retrouvant démembré à la suite de la crise sanitaire et de nouvelles priorités gouvernementales. Nous appelons la nouvelle Ministre à porter toute son attention sur le contenu de ce projet de loi pour le mener jusqu’à son terme.
 
Les pouvoirs publics devront également continuer à œuvrer pour la transposition de la directive européenne SMA dans le droit français, qui permettra d’assujettir les plateformes SVOD à des obligations d’investissement dans le cinéma et l’audiovisuel. En parfaite adéquation avec les mutations de ces dernières années, ces nouvelles sources de financement sont essentielles pour la création cinématographique française dans toute sa diversité. Le Ministère de la Culture devra se montrer fort dans les échanges à venir avec les plateformes ; et il n’y parviendra qu’en concertation avec les organisations du secteur.

Les cinéastes de la SRF souhaitent rencontrer la Ministre dès que possible pour engager avec elle une discussion de fond sur l’indépendance et la liberté artistique, sur les enjeux de création, de financement, de diffusion et d'accès aux œuvres. L'ouverture d'un tel dialogue est un préalable nécessaire à nos travaux sur tous ces aspects incontournables de la politique culturelle.
 

Le conseil d’administration de la SRF : Bertrand Bonello, Catherine Corsini, Aude Léa Rapin, Héléna Klotz, Rebecca Zlotowski, Alexandre Lança, Maxence Voiseux, Marie Amachoukeli, Jacques Audiard, Lucie Borleteau, Guillaume Brac, Yann Gonzalez, Emmanuel Gras, Thomas Jenkoe, Vergine Keaton, Inès Loizillon, Katell Quillévéré, Axelle Ropert, Pierre Salvadori, Céline Sciamma, Justine Triet, Aurélien Vernhes-Lermusiaux.