Financements

Le BLOC salue la nomination d’Audrey Azoulay au Ministère de la Culture et de la communication.

Sa grande connaissance des enjeux du secteur audiovisuel et cinématographique lui permettra de défendre une création riche, diversifiée, indépendante et libre.

Suite à l’adoption de mesures récentes pour la relocalisation des tournages et stratégiques pour l’économie du secteur en général, le BLOC sera particulièrement attentif à la mise en œuvre d’orientations politiques fortes en faveur du maintien d’un tissu créatif diversifié.

Nouvelle coprésidence du BLOC

Antoine Rein, membre du bureau du SPI, a été désigné comme coprésident au titre des producteurs. Associé au sein de Karé Productions, il a produit une vingtaine de longs métrages et une cinquantaine de courts métrages, parmi lesquels « La Vie très privée de monsieur Sim » et « Le Nom des Gens » de Michel Leclerc, « Je suis à vous tout de suite » de Baya Kasmi ou « Du vent dans mes mollets » de Carine Tardieu.
 

REFONDER LE SOUTIEN AU DOCUMENTAIRE DE CRÉATION

Nous sommes convaincus qu’elle passera par le dialogue entre les garants de l’intérêt collectif et les créateurs et qu’elle suppose le renouvellement et l’articulation des dispositifs nationaux et territoriaux. C’est pourquoi nous interpellons aujourd’hui l’ensemble des décideurs concernés.

A la suite du bilan CNC de la production cinématographique en 2014, le BLOC annonce les chantiers prioritaires pour 2015

Néanmoins, alors que le nombre de films agréés diminue légèrement, le nombre de films à moins de 1 millions d’euros augmente. Même si la bipolarisation de la production diminue, principalement en raison du faible nombre de films à très gros budget, la fragilisation d’une partie importante de la production se poursuit : dans ce cadre, la question des financements pour les films les plus fragiles et celle du pourcentage d’aides publiques pour ces films doit être traitée.

Le ROC se réjouit du maintien du fonds d’aide au court métrage du département du Finistère

Ainsi, de nombreux films soutenus par le Finistère ont été diffusés dans les plus grands Festivals mondiaux et ont été vus par des milliers de spectateurs lors de leur diffusion sur les chaînes de télévision. Les films accompagnés ont été décisifs dans le parcours professionnels de réalisateurs tels que François Bégaudeau, Caroline Deruas, Yann Gonzales, Stéphane Le Lay, Jean-Charles Paugam, Katell Quillévéré ou encore Stéphane Mercurio, et ont permis l’insertion professionnelle de techniciens locaux.

Le ROC appelle à une meilleure prise en compte des questions culturelles, dans la réorganisation territoriale à venir.

En effet, à l’aube d’un nouvel acte de la décentralisation culturelle annoncé par le gouvernement, et dans un contexte généralisé de restrictions budgétaires, nous nous inquiétons quant à l’avenir de la culture sur notre territoire.

Communiqué de presse SRF

Cette incitation fiscale étant réservée aux films non délocalisés, le relèvement de son plafond est particulièrement adapté à l’urgence de la situation.
 
Nous remercions les parlementaires d’avoir adopté cet amendement. Et nous saluons le CNC, et sa Présidente Frédérique Bredin, pour son engagement dans la défense d’une mesure aussi décisive pour les films d’auteur ambitieux.  
 

Pages

S'abonner à RSS - Financements