Cinéastes

Le BLOC appelle les pouvoirs publics à agir à la suite de la décision du Conseil constitutionnel sur la TST-E (taxe sur les éditeurs de services de télévision).

Elles saluent la sagesse du Conseil d’avoir reporté les effets de sa décision au 1er juillet 2018, afin de permettre aux pouvoirs publics de sécuriser la taxe pour l’avenir et d’éviter tout risque portant sur les sommes déjà perçues.
 
Elles remercient la Ministre de la Culture d’avoir d’ores et déjà annoncé qu’une mesure de sécurisation de la TST-E serait présentée dans le projet de loi de finances rectificative qui sera déposé mi-novembre.
 

Affaire Weinstein: un vent de changement est en train de souffler.

C’est l'occasion inespérée de lever le voile sur une histoire souterraine que chacun a intégré comme étant légendaire, immémoriale. Une histoire d'inégalité entre les hommes et les femmes, entre les hommes blancs et les autres, les hétéro-normés et les autres, qui mène à des pratiques systémiques jusqu'à présent tolérées et qui sont en train de sombrer avec une certaine idée éculée de la masculinité. Une idée qui altère la communauté des hommes et leur nuit profondément.

Les organisations professionnelles du cinéma et de l’audiovisuel saisissent le CSA de la situation d’Altice Studio

Lors de la conférence de presse donnée pour le lancement de ce service de télévision payante consacré à la diffusion de séries TV et de films, les dirigeants d’Altice Studio ont affirmé qu’ils n’entendaient pas négocier d’accord avec les organisations du cinéma et ont indiqué qu’ils n’appliqueraient pas les obligations d’investissements prévues par le droit français, la chaîne étant émise depuis le Luxembourg.

Décret Taxe « YouTube » et « Netflix » : une avancée déterminante pour la création.

Cette avancée est déterminante. Elle rétablit une égalité de traitement entre les différents acteurs de la vidéo et acte d’une participation des plateformes internet au financement des œuvres qu’elles diffusent. Ce principe est le fondement de l’exception culturelle, et la condition sine qua non d’une création ambitieuse et renouvelée. C’est également une première étape dans la lutte contre l’optimisation fiscale des géants du net.
 

Les organisations du BLOC se mobilisent pour l’audiovisuel public

En effet, si la Ministre de la Culture a évoqué une baisse de 36 M€, calculée par rapport au budget 2017 des entreprises de l’audiovisuel public, il ne s’agit là que de la partie émergée de l’iceberg. Les baisses envisagées représentent en réalité 80 M € (dont 50 M€ pour France Télévisions et 5 M€ pour Arte), si l’on compare les Contrats d’Objectifs et de Moyens signés en 2016 avec les annonces récentes du gouvernement.

Le BLOC exprime toutes ses réserves sur l’accord-cadre conclu entre OCS et UGC Images

Le BLOC a constamment défendu le rôle d’OCS, afin que ce service exerce sa liberté d’investissement dans les œuvres cinématographiques les plus diverses, ce qui a été le cas ces dernières années et ce dont il a régulièrement donné acte aux équipes d’OCS en saluant leur travail.

Il a donc été tout particulièrement surpris d’apprendre qu’Orange entendait désormais obliger OCS à réserver une part de ses investissements dans les films EOF à un seul acteur privé.

Nouveau Conseil d’administration de la Société des réalisateurs de films 2017-2018

Co-Présidents : Yann GONZALEZ, Céline SCIAMMA, Rebecca ZLOTOWSKI

Secrétaire : Pierre SALVADORI

Trésorier : Héléna KLOTZ

Délégué au court métrage : Jonathan MILLET

Délégué au documentaire : Thomas JENKOE

Sont aussi membres du Conseil d’administration :

Pages

S'abonner à RSS - Cinéastes